armance.overblog.com

Armance, femme, médecin (et mère) de famille

La tuile.

com

Un réseau de chercheurs décide d'étudier le comportement de la tuile que l'on éjecte d'un toit.

En effet, il est communément admis qu'un tuile jetée d'un toit tombe sur le sol, mais ce phénomène n'a jamais été étudié de près. Se reproduit-il dans la totalité des situations? Le résultat est-il vraiment toujours identique?

Pour mener à bien son étude, un chercheur monte sur un toit avec un lot de tuiles.

Il commence par en jeter une, et constate qu'elle tombe sur le sol.

Il décide d'en jeter successivement neuf autres, ça lui fera un échantillon de dix, pour se donner une idée de la faisabilité de son étude. De son poste d'observation, il voit les neuf tuiles tomber chacune successivement et directement sur le sol. Il constate que son étude est facilement réalisable, et commence à entrevoir un résultat, qu'il décide de formuler comme hypothèse: "une tuile jetée d'un toit tombe sur le sol".

Il continue donc sa manipulation, en prévoyant de faire son étude sur un échantillon de cent tuiles au total, ce qui lui parait suffisamment grand pour avoir des résultats significatifs.

Il jette donc une par une cent tuiles depuis le toit, et note chaque fois leur comportement.

Il se rend à l'évidence: elles sont toutes tombées sur le sol, et il en déduit que les tuiles jetées d'un toit tombent sur le sol dans une proportion de cent pour cent. Ce résultat est donc totalement conforme à son hypothèse, et permettra en pratique d'anticiper avec une grande certitude les conséquences de la situation "jet de tuile du toit", et de prendre des mesures concrètes adéquates avec une grande fiabilité.

Ne sachant que faire de l'excédent de tuiles qu'il avait faites monter sur le toit pour son essai, il entreprend de les jeter au sol également, plutôt que de les redescendre par l'échelle, majorant ainsi son propre risque de chute, et appliquant ainsi une mesure concrète issue de l'étude qu'il vient justement de mener.

La cent-unième tombe.

Contrairement à toute attente, la cent-deuxième s'envole.

Le chercheur conclut que ce phénomène est digne d'intérêt, qu'il mériterait presque une étude à lui seul, mais qu'il ne s'intègre pas dans celle qu'il vient de terminer.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article